BULLETIN MUNICIPAL DÉCEMBRE 2020

Téléchargez le dernier bulletin municipal de La Rochette en cliquant sur l’image.


Bonne lecture !


5 DÉCEMBRE : JOURNÉE D'HOMMAGE AUX MORTS POUR LA FRANCE…

Le 5 décembre c'est la Journée nationale d’hommage aux « morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de Tunisie

Message de Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, 

ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants


"En cette journée nationale, la République renouvelle solennellement son hommage aux « morts pour la France » de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. La nation se souvient de toutes les victimes, civiles comme militaires, de ce conflit qui brisa tant de destins et généra tant de violences.


Il y a 60 ans, une guerre, longtemps niée, entrait dans sa septième année. Des soldats de métiers, des centaines de milliers de jeunes hommes appelés ou rappelés sous les drapeaux et des membres des forces supplétives combattaient pour la France sur le territoire algérien.


De 1952 à 1962, en Algérie, au Maroc et en Tunisie, près de deux millions d’hommes ont servi nos armes. 70 000 ont été blessés, plus de 25 000 sont tombés pour la France. Hier, ils ont combattu avec dévouement pour nos couleurs, aujourd’hui, ils reposent dans la mémoire nationale.


C’est à toute cette génération, celle qui a eu « 20 ans dans les Aurès » que nous consacrons cette journée. A ceux qui y trouvèrent la mort, à ceux qui en revinrent, y ont souffert et en souffrent encore, marqués dans leur chair comme dans leur esprit. Le souvenir de ces mois de service et de guerre est toujours vivace chez nombre d’anciens combattants.


Dans son hommage et dans la reconnaissance de la douleur, la France n’oublie ni les tourments des civils, ni les rapatriés qui ont abandonné un pays qui était le leur, qui était celui de leur cœur et de leurs ancêtres. Elle sait à quel point les exactions commises à leur encontre, au printemps et à l’été 1962 notamment, puis le déracinement constituent encore des plaies vivaces.


Elle sait également le sort des anciens harkis et de leurs familles qui ont subi de terribles représailles ou qui ont été contraints de quitter leur terre natale. Elle pense aussi à ces hommes et à ces femmes, civils et militaires, dont la trace a été perdue.


Les armes se sont tues depuis 58 ans. Cette période occupe dans notre histoire et dans notre mémoire nationale une place toute particulière. L’histoire de la guerre d’Algérie est celle d’une déchirure, d’une blessure non-cicatrisée, de drames familiaux, personnels et même intimes, d’un enchevêtrement de destins bousculés parfois brisés.


Parce que cette histoire est complexe, sa mémoire est plurielle. Parce que cette histoire est la nôtre, il est nécessaire de continuer son enseignement et de permettre sa juste compréhension. Parce que ces mémoires sont essentielles pour la construction de nos identités et pour notre cohésion nationale, sa transmission aux jeunes générations doit se poursuivre de manière apaisée.


Se souvenir, témoigner, raconter, expliquer, partager, en sont les maîtres mots. C’est aussi ce que nous faisons en cette journée nationale."


BENNE À PAPIERS ET CARTONS : on remet ça en février !


Fin février nous aurons de nouveau une benne de recyclage de cartons et papiers à votre disposition rue de l’église Saint-Sébastien (devant l’ancienne poste et les ateliers municipaux).

GARDEZ VOS PAPIERS ET VOS CARTONS DE NOËL. ON COMPTE SUR VOUS !

BUDGET PARTICIPATIF : MERCI ET BRAVO !

Le budget participatif départemental a désigné ses lauréats ce mercredi 18 novembre.

Le projet de haies et de verger de La Rochette est financé grâce à votre participation fructueuse.

Bravo et merci à toutes et à tous !

Retrouvez le classement sur la page Facebook de La Rochette




LES DERNIÈRES NOUVELLES DE CALITOM


Calitom vous informe de l’état de ses services en cette période de confinement :


Collecte

Le ramassage des sacs noirs, des sacs jaunes et le vidage des colonnes à verre se déroulent sans difficulté.

 

Déchèteries ouvertes

Toutes les déchèteries de Calitom sont ouvertes aux jours et heures habituels pour les professionnels comme les particuliers. Ces derniers doivent cocher la case « convocation pour se rendre dans un service public ». 

Sur les déchèteries, le port du masque est désormais obligatoire dès l’entrée sur site.

 

Sont annulés :

- les ateliers qui devaient se tenir à Calitorama en novembre et décembre (déchèterie de Châteaubernard),

- les visites de sites et animations scolaires programmées en novembre et décembre,

- les journées de ventes de La Boutique à Poullignac (le site e-commerce continue son activité :

https://www.laboutiquecalitom.com/ 


Sont reportées :

- les distributions de composteurs,

- les journées de collecte des pneus et d’amiante sur les sites de traitement.

 

Rappel important :

Les masques et les gants de protection usagés doivent être jetés dans les sacs noirs de manière isolée, pas dans les sacs jaunes.




CIMETIÈRE : DU NOUVEAU !

TRANSPORTEZ VOS FLEURS SANS FATIGUE !

Nous avons mis à disposition des usagers une brouette permettant le transport des pots ou jardinières de fleurs sans fatigue, les véhicules à moteur n’étant pas les bienvenus dans le cimetière (sauf services). Merci de la ramener à l’entrée du cimetière après usage.

 


AU CIMETIÈRE COMME À LA MAISON, TRIONS NOS DÉCHETS !

À l’approche de la fête de la Toussaint, petit rappel des consignes de tri pour les déchets du cimetière (voir affiche ci-dessous).

Nous vous rappelons que les végétaux et la terre doivent impérativement être déposés (sans leur contenant) dans le petit enclos prévu à cet effet à l’extérieur du cimetière.

Les déchets ménagers n’ont absolument rien à faire dans l’enceinte de cet espace de  mémoire et de recueillement !!!


LE DÉSHERBANT, C’ÉTAIT AVANT…

À l’automne 2019, les allées du cimetière ont été enherbées par les agents communaux. Peu à peu l'ensemble du cimetière retrouvera un aspect naturel et agréable pour tous les usagers. L’usage de désherbant, de quelque nature qu’il soit n’est pas autorisé.



Respectons les défunts. 

Respectons leurs familles. 

Respectons ceux qui entretiennent ces lieux.

 

ASSASSINAT DE SAMUEL PATY : message de l’AMF


Message de l'Association des Maires de France 
suite à l'assassinat de Samuel Paty

L’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, en charge de l’enseignement moral et civique, au collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine est un acte barbare et révoltant que rien ne peut justifier. 

L’Association des maires de France adresse ses sentiments de profonde sympathie à sa famille, ses amis, ses collègues et ses élèves, et partage l’émotion qui a saisi le pays tout entier. Elle assure de sa solidarité et de son soutien l’ensemble du corps enseignant, dont la mission d’éveil à la connaissance, de formation de l’esprit critique et de la liberté de penser par soi-même est irremplaçable et constitue un pilier essentiel de la formation que la République doit à ses citoyens. 

Les maires connaissent et reconnaissent l’engagement et le dévouement au service de nos enfants et de nos jeunes, des enseignants et de tous les personnels éducatifs qui concourent au fonctionnement quotidien des établissements d’enseignement. 

Mais, ce n’est pas seulement la communauté éducative qui est endeuillée : c’est toute la France et la République, contestées dans leurs principes fondateurs. Car au-delà de cet acte odieux, une nouvelle fois c’est la liberté d’expression et le principe de laïcité, tels que nos lois, notre volonté commune et notre histoire les conçoivent, qui sont violemment mises en cause. Et cela nous ne l’acceptons pas, car ce serait vider de leur sens les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui figurent aux frontons de nos mairies. 

                                                                                                    François Baroin et André Laignel 

La commune de La Rochette a d'ores et déjà apposé, sur les panneaux d'affichage de la mairie, le mot-dièse #jesuisenseignant et mis en berne le drapeau tricolore. 

Une minute de silence sera observée lors de la prochaine réunion du Conseil municipal.

Comme chaque commune de France nous voulons par ces gestes rappeler notre attachement aux grands principes de la République et l’immense respect dû à celles et ceux qui ont pour mission de former les citoyens de demain.

Vincent RINGEADE, maire de La Rochette

LES VISITES À LA MAIRIE SONT TOUJOURS SUR RENDEZ-VOUS

Dans le cadre des mesures de précaution dues à l'épidémie de Covid-19, les visites à la mairie sont toujours sur rendez-vous.

N'hésitez pas à nous contacter par messagerie électronique.

mairie-larochette16@wanadoo.fr